Les chambres régionales des comptes épinglent le temps de travail dans la fonction publique

Les chambres régionales des comptes épinglent le temps de travail dans la fonction publique

En principe, les fonctionnaires doivent effectuer 35 heures par semaine ou 151 heures par mois ou 1 607 heures par an pour un plein temps (hors heures supplémentaires, astreintes ou encore personnel au forfait jours).

Les rapports d’observations produits par les chambres régionales des comptes (synthétisés dans le Rapport annuel de la fonction publique) montrent que dans les collectivités locales, la moyenne des agents n’atteint pas les 1 607 heures de travail annuel.

Dans les collectivités, les personnels disposent de 45 jours de congés (7.4 semaines de congé). La fonction publique d’État fait encore mieux avec 48 jours de congé, l’équivalent de 8 semaines. Pour pondérer cette valeur, les enseignants qui disposent d’un régime particulier entrent dans le calcul.

Dans le secteur privé, la moyenne est de 36 jours par an (5.9 semaines). Mais les TPE accordent juste le minimum légal avec 25 jours soit 5 semaines alors que les grands groupes sont plus généreux avec 6.6 semaines soit 40 jours.

Ce constat dans une période de crise budgétaire et de compression des effectifs va peser lourdement sur la renégociation des avantages liés aux 35 heures et au régime des RTT. Bernard Pêcheur dans son rapport rendu au Gouvernement en octobre 2013 préconise une plus grande transparence dans le temps de travail des agents publics. Cette transparence amènera également à évoquer la question de l’absentéisme, dont les taux aussi sont très différents entre le public et le privé.