Les départs en retraite retardés dégagent un milliard d’économie

Les départs en retraite retardés dégagent un milliard d'économie

En 2013, beaucoup moins de fonctionnaires que prévu sont partis en retraite. Le résultat sur le "compte d’affectation spéciale" prévu pour financer les retraites des agents, une diminution des dépenses de l’ordre de 500 millions pour 2013. Comme ce compte avait engrangé presque 700 millions en 2012, déjà en raison de la baisse du nombre de départs en retraite, c’est donc un milliard qui se trouve en surplus.

Les moindres départs en retraite par rapport aux prévisions sont dues aux facteurs conjugués de l’allongement du nombre d’annuités nécessaires pour une retraite à taux plein, mise en place par le gouvernement Fillon, et par l’inquiétude des fonctionnaires dans l’avenir, dont certains préfèrent allonger leur carrière.