Les métiers de la filière culture et patrimoine qui recrutent le plus en 2016-2017

Les métiers de la filière culture et patrimoine qui recrutent le plus en 2016-2017

En 2016, la Fonction publique aura recruté plus de 80 000 personnes : découvrez les métiers qui recrutent le plus dans la filière culture et patrimoine pour choisir celui qui correspond à votre niveau d’études et vos aspirations professionnelles.

Les métiers territoriaux du patrimoine et des bibliothèques

Un décompte du nombre de places offertes aux différents concours révèle de réelles opportunités d’emploi avec plus de 1 200 postes ouverts chaque année dans la fonction publique territoriale pour ses bibliothèques, musées, sites architecturaux et patrimoniaux, médiathèques, etc.

Adjoint du patrimoine (magasinier des bibliothèques)

Agents de catégorie C, ils sont souvent magasiniers dans les bibliothèques, les archives et les musées, mais aussi gardiens et surveillants d’établissements culturels et de sites historiques. Le concours organisé par les CDG est accessible avec un BEP ou équivalent.

Assistant de conservation du patrimoine et des bibliothèques (bibliothécaire)

Cadres intermédiaires dans les établissements culturels et patrimoniaux, ils sont chargés du traitement, de la mise en valeur, de la conservation des collections et de la recherche documentaire. Dans les bibliothèques, ils participent à la promotion de la lecture auprès du public.

Le concours de catégorie B est accessible avec un diplôme de niveau bac + 2 dans l’une des spécialités : musées, archives, bibliothèques, documentation. Dans certaines collectivités, on a vu apparaître des besoins nouveaux : patrimoine scientifique, technique et naturel, archéologie.

La fonction publique d’État propose également ce type de poste, mais dans des quotas beaucoup plus réduits. Informations : www.culturecommunication.gouv.fr, rubrique « Aides & démarches », « Métiers du Ministère » ou « Concours et examens professionnels ».

Les conservateurs

Ils sont « du patrimoine » ou « des bibliothèques ». Dans les deux cas, ils organisent, dirigent et encadrent les équipes d’une bibliothèque, d’un musée ou d’un projet de protection du patrimoine. Ils ont aussi un rôle de diffusion de la culture auprès du grand public.

Dans le secteur patrimoine, les concours existent dans les spécialités archéologie, monuments historiques et inventaires, patrimoine scientifique, technique et naturel, musées, archives. Un diplôme sanctionnant au minimum trois années d’études après le bac est nécessaire pour s’inscrire au concours externe.

Le nombre de places est relativement restreint avec une vingtaine de postes annuels pour chaque concours. Les dossiers d’inscription sont à retirer auprès du CNFPT : www.cnfpt.fr et de l’Institut national du patrimoine pour les conservateurs du patrimoine : www.inp.fr.

Professeur territorial d’enseignement artistique

Dans les écoles de musique, les harmonies, les conservatoires municipaux, départementaux et plus rarement régionaux, et dans toutes les structures territoriales d’art, les professeurs territoriaux d’enseignement artistique (catégorie A) assurent l’enseignement des matières artistiques dans les thèmes suivants :
- musique,
- danse,
- art dramatique,
- arts plastiques.

Dans chaque thème, les spécialités sont très nombreuses. Tous les instruments en constituent une au même titre que la sculpture, la peinture, etc. En tout, plus d’un millier de recrutements sont réalisés chaque année (en 2014, près de 1 200 recrutements ont été effectués).

La liste des spécialités est très vaste et constitue le principal débouché des étudiants des filières supérieures musicales et artistiques. Il faut un diplôme spécifique pour s’inscrire, mais de nombreuses équivalences sont possibles - le CNFPT est en charge de l’étude des dossiers et de l’attribution des équivalences.

Pour les inscriptions, contactez le CDG de votre département. Liste sur le site : www.fncdg.com.