Les métiers de la filière enseignement qui recrutent le plus en 2016-2017

Les métiers de la filière enseignement qui recrutent le plus en 2016-2017

En 2016, la Fonction publique aura recruté plus de 80 000 personnes : découvrez les métiers qui recrutent le plus dans la filière enseignement pour choisir celui qui correspond à votre niveau d’études et vos aspirations professionnelles.

Les métiers de l’enseignement dans les établissements publics ou privés ainsi que les métiers connexes d’orientation et d’éducation nécessitent d’être titulaire d’un master pour les inscriptions aux concours. Environ 24 000 postes ont été proposés en 2015 par le secteur public, et 2 800 par le privé associé à l’État.

Conseiller d’orientation-psychologue

À ne pas confondre avec le CPE, le conseiller d’orientation-psychologue (COP) accompagne les élèves dans leur recherche et leur choix d’orientation tout au long de la scolarité. En lien avec l’équipe éducative, il met en place l’information des élèves sur la connaissance de soi, les métiers et les formations.

Pour s’inscrire au concours, il n’y a pas besoin d’un master, mais au minimum d’une licence en psychologie.

Conseiller principal d’éducation

Anciennement appelé surveillant général, il travaille dans les établissements du second degré.

Sans être enseignant, il fait partie de l’équipe pédagogique. Il encadre la surveillance et le bon fonctionnement de la vie scolaire et « contribue à placer les élèves dans les meilleures conditions possibles pour leur scolarité ».

Il a en charge l’organisation de la vie collective en liaison avec la vie pédagogique et en collaboration avec le personnel enseignant pour assurer le suivi des élèves.

Professeur des écoles

Ils travaillent dans les écoles maternelles et élémentaires pour des enfants de 2 à 11 ans. L’enseignement dispensé est polyvalent : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences expérimentales, langue vivante, musique, arts plastiques, activités manuelles et éducation sportive. Les professeurs des écoles doivent en premier lieu transmettre l’apprentissage de la lecture et du calcul.

Les possibilités d’évolutions dans le monde de l’enseignement sont nombreuses : directeur d’école, enseignant dans le secondaire, conseiller d’orientation…

Professeur des collèges et des lycées

Prenant la suite de l’école primaire, les enseignants du secondaire complètent l’apprentissage des enfants entre 11 et 18 ans. Ils travaillent dans les établissements d’enseignement général et technologique selon leurs compétences. Il existe trois concours selon les matières enseignées.

  • Pour une discipline générale, il s’agit du CAPES ou de l’agrégation. Accessible au même niveau de diplôme, l’agrégation permet d’enseigner directement en lycée, de percevoir une rémunération supérieure pour un nombre d’heures d’enseignement moins élevé. Mais le concours est beaucoup plus difficile.
  • Les enseignants des matières technologiques et techniques passent le CAPET.
  • Pour l’éducation physique et sportive, c’est le CAPEPS.

Il existe les mêmes types de concours qui ouvrent les portes de l’enseignement dans les établissements privés sous contrat avec l’Éducation nationale.

Pour l’ensemble de ces métiers, les informations sont disponibles sur le site du ministère de l’Éducation nationale : www.education.gouv.fr, onglet « Concours - Emplois - Carrières », « Les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation ».

L’enseignement agricole propose des métiers similaires avec des concours spécifiques. Les informations sont disponibles sur le site : www.educagri.fr/les-reseaux-et-les-partenaires/le-recrutement.


- Rendez-vous sur Vocation Enseignant, le site des candidats aux concours des métiers de l’enseignement.

- Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.