Les métropoles concentrent les emplois

Les métropoles concentrent les emplois

Une étude de l’Insee, publiée fin juin 2014 confirme une tendance amorcée depuis déjà 10 ans : les campagnes, les petites communes et les villes moyennes perdent du terrain, à la fois en termes de population, d’emploi et de développement économique au profit des grandes villes et surtout des métropoles.

Pour l’INSEE, cette "métropolisation" abouti à une concentration massive des emplois dans les grands centres.

L’augmentation de l’emploi est répartie dans 13 grandes zones urbaines de provinces : Lyon, Marseille, Toulouse, Lille, Bordeaux, Nantes, Nice, Strasbourg, Rennes, Grenoble, Rouen, Montpellier et Toulon (+ 4.7 % entre 2006 et 2011) ainsi qu’à Paris (+ 2.6 % pour la même période).

Les communes moins peuplées sont plus orientées vers l’industrie et la crise de 2008 a accéléré la baisse des emplois (-11.3 % de 2006 à 2011). Pour les petites et très petites communes, les emplois agricoles ont reculés de 9,2 %.


Voir en ligne : L’enquète de l’INSEE