Les premiers résultats de la politique scolaire

Les premiers résultats de la politique scolaire

Le 9 janvier à l’occasion d’un séminaire, le ministre de l’Éducation nationale Vincent Peillon a dressé un bilan de la première année 2013 du plan de lutte contre le décrochage scolaire.

En 2013, ce sont 23 000 jeunes qui ont raccrochés au système scolaire. Pour 2014, l’objectif est plus ambitieux avec 25 000 - selon la définition officielle - "jeunes filles et jeunes gens (de 16 à 25 ans) qui avaient quitté le système éducatif sans diplôme, avec des souvenirs souvent douloureux de leur scolarité, que nous avons pu ramener vers un stage, vers une formation, vers un emploi à terme".

Un succès largement dû aux recrutements supplémentaires d’enseignants et de d’assistants d’éducation. En 2014, si le nombre de postes ouverts aux concours d’enseignants n’est par encore connu, il sera certainement en légère augmentation par rapport à 2013.

Les emplois d’avenir dans l’éducation nationale font également partie de ce dispositif de lutte contre l’échec scolaire. Ils sont ouverts aux diplômés qui forment des projets pour rejoindre les rangs des enseignants.