Lieutenant de police - Officier de police judiciaire (OPJ) : fiche métier

Lieutenant de police - Officier de police judiciaire (OPJ) : fiche métier

Fonction publique d’État (FPE) Catégorie A Secteur : sécurité Métiers associés : commissaire de police, police judiciaire, police technique et scientifique.

Ce sont les adjoints des commissaires pour toutes les missions de terrain. Ils sont environ 12 000 lieutenants de police à assurer l’encadrement intermédiaire de la police nationale. L’année 2016 bénéficie des postes supplémentaires dans les services de police mis aux concours après les attentats de 2015.

Lieutenants de police - officiers de police judiciaire : tendance de recrutement

Comme pour les commissaires de police, ces dernières années, les créations de postes ont été très faibles. Dans les prochaines années, une hausse des recrutements devrait intervenir si les intentions du gouvernement se confirment dans le rétablissement de la police de proximité. Les départs en retraite devraient à eux seuls couvrir la moitié des nouveaux recrutements.

La profession de lieutenant de police - officier de police judiciaire

La plupart des lieutenants de police exercent dans les commissariats de quartiers. Ils sont aussi répartis dans les grands services de la police nationale (police judiciaire, brigade des stupéfiants, etc.), dans les compagnies républicaines de sécurité (CRS) et dans la police de l’air et des frontières.

Leurs missions sont de conduire les enquêtes, de commander les opérations de terrain et d’encadrer la surveillance urbaine. Ils assurent des tâches de terrain (filature, interpellation, perquisitions, auditions, etc.) et de tâches administratives (procédure judiciaire, rédaction de procès verbaux, etc.).

Lieutenant de police - OPJ : qualités requises

Sens de la justice et de la loi, « envie de servir », capacité à travailler en équipe sont les principales qualités nécessaires à l’exercice de la profession. Mais il faut aussi de la rigueur et de la patience pour les enquêtes, le renseignement et la surveillance. Les qualités d’écoute sont indispensables pour recevoir les plaignants. Les interrogatoires demandent beaucoup de psychologie.

Les situations difficiles réclament du sang-froid car la violence et le danger sont présents dans beaucoup de missions. Le lieutenant de police doit également rester en bonne forme physique et supporter les horaires décalés et de nuit.

Accès à la profession de lieutenant de police - OPJ

Après un concours d’entrée, les élèves lieutenants de police intègrent l’École nationale supérieure des officiers de police (ENSOP) à Cannes Écluses (région parisienne).

Conditions d’accès

Pour se présenter, il faut :
-  être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 3, de nature juridique de préférence ;
-  être âgé de 35 ans maximum, sauf possibilité de recul de la limite d’âge (voir site La police nationale recrute) ;
-  remplir les conditions d’aptitude physique requises ;
-  être de nationalité française.

Formation et titularisation

La formation est répartie sur 18 mois pendant lesquels les futurs officiers de police sont rémunérés. Les six premiers mois permettent une formation théorique et pratique au sein de l’école et pour les 12 mois suivants, les élèves officiers de police sont nommés lieutenants stagiaires.

À la fin de leur scolarité, s’ils sont aptes, les élèves officiers sont titularisés dans le grade de lieutenant de police (la titularisation est subordonnée à la possession du permis B). La première affectation dépend de leur rang de classement.

Pour les élèves ayant passé le concours externe, quatre années de service actif sont nécessaires pour être titularisé. Les gardiens de la paix justifiant de quatre ans de service peuvent passer le concours interne.

Classe préparatoire intégrée

Dans le cadre de l’égalité des chances, l’ENSOP met en place une préparation au concours avec une classe préparatoire intégrée. La sélection se fait sur dossier selon des critères sociaux, économiques et géographiques pour une sélection de 15 à 20 candidats chaque année.

Les informations sur les conditions d’inscription aux concours ainsi que les épreuves sont présentes dans la fiche Lieutenant de police - Officier de police judiciaire (OPJ) : réussir le concours 2016-2017.

Lieutenant de police - OPJ : après le concours

Rémunération

Pendant la formation, le traitement est de 1 453 € net. Ensuite, le traitement mensuel en début de carrière est de 1 800 € net à Paris et 1 600 € en province. Le salaire en fin de carrière à Paris est de 3 200 €.

Grades et évolution de carrière

Le corps comprend trois grades : lieutenant de police, capitaine de police, commandant de police. En général, un lieutenant de police termine sa carrière avec le grade de capitaine auquel il accède après 7 à 10 ans de service. Il peut aussi se présenter au concours interne de commissaire de police.


Informations complémentaires :

- École nationale supérieure des officiers de police 106, rue Désiré-Thoison - 77130 Cannes-Ecluse Tél. : 01.64.69.35.00 ensop@interieur.gouv.fr - www.interieur.gouv.fr

- Bureau du recrutement de la police nationale, 63020, Clermont-Ferrand Tél. : 04 73 19 52 00

- Le portail d’inscription et de renseignement du concours d’officier de police judiciaire


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.