Magistrat - École nationale de la magistrature ENM : fiche métier

Magistrat - École nationale de la magistrature ENM : fiche métier

Fonction publique d’État (FPE ministère de la justice) Catégorie A Secteur : juridique Métiers associés : juge d’instruction, procureur, juge pour enfants, juge aux affaires familiales, vice-président, président de tribunal.

Juges d’instruction, juges pour enfants, procureurs, les magistrats sont chargés de rendre la justice ou de requérir au nom de la société. En France, ils sont formés par l’École nationale de la magistrature (ENM).

Magistrats : tendance de recrutement

280 postes ont été ouverts aux trois concours 2015. Un nombre en constante augmentation depuis 2011. L’année 2016 bénéficie des postes supplémentaires affectés à la justice après les attentats de 2015.

La profession de magistrat

Il existe plusieurs sortes de juridictions : administrative, civile, financière, pénale, commerciale, etc., qui sont régies par des statuts différents et des modes de recrutements particuliers. Les magistrats issus de l’École nationale de la magistrature sont fonctionnaires du ministère de la Justice et exercent leurs missions dans les tribunaux d’instance, de grande instance, pour enfants, correctionnels et d’assises. Ils sont environ 8 200 en France.

  • La magistrature du siège est composée des juges qui, dans les tribunaux, exercent en position assise et rendent la justice dans les tribunaux de grande instance, les chambres correctionnelles, les tribunaux d’assises, les cours d’appel et la Cour de cassation. Ce sont également les juges d’instruction, les juges des enfants, les juges de l’application des peines et les juges d’instance. Les magistrats du siège bénéficient d’une totale indépendance vis-à-vis du pouvoir politique et de l’inamovibilité.
  • Les magistrats du parquet ou ministère public exercent debout, sur le « parquet » des tribunaux. Ils sont procureurs et substituts, chargés de représenter la société pour en défendre les principes au moyen des réquisitoires. Les magistrats du parquet sont placés l’autorité du ministre de la Justice et ne bénéficient pas de la garantie d’inamovibilité.

La garantie d’inamovibilité : c’est la certitude de conserver son indépendance. Tout changement de poste doit être consenti par le magistrat.

Devenir magistrat : qualités requises

Le magistrat doit rester, malgré les pouvoirs dont il dispose, humain et juste. Il doit être attentif et animé par la recherche de la vérité, du sens de l’équité tout en restant impartial. Il doit faire preuve de psychologie et doit souvent apaiser les conflits et gérer des événements difficiles.

Accès à l’ENM et à la profession de magistrat

Les magistrats sont issus de l’École nationale de la magistrature (ENM) à Bordeaux par le biais de trois concours : un concours externe (1er concours), un concours interne (2e concours) réservé aux agents de la Fonction publique après quatre années d’exercice et le troisième concours après validation des acquis.

Conditions d’inscription

Pour s’inscrire aux concours d’accès à l’ENM, il faut remplir les conditions suivantes :

- Concours externe ouvert aux étudiants de nationalité française, âgés de 31 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours (sauf dispositions relatives au recul ou à l’inopposabilité de la limite d’âge) et titulaires d’un diplôme baccalauréat + 4 ou d’un diplôme d’un I.E.P. ou anciens élèves d’une École normale supérieure.

- 3e concours ouvert aux candidats justifiant de 8 années au total, d’une ou plusieurs activités professionnelles dans le domaine privé, d’un ou plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou de fonctions juridictionnelles à titre non professionnel ; âgés de 40 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours (sauf dispositions relatives au recul ou à l’inopposabilité de la limite d’âge).

Le nombre de présentations pour chaque concours est limité à trois.

Préparation

Les Instituts d’études judiciaires implantés auprès des facultés de droit proposent des préparations aux concours. Les étudiants en droit préparant le concours externe peuvent effectuer des stages dans les cours et tribunaux (renseignements au service des ressources Humaines de l’ENM : 05.56.00.10.75).

Depuis 2011, l’ENM a mis en place un cycle préparatoire par correspondance pour le 3e concours.

Les informations détaillées concernant le 1er concours et les classes préparatoires sont disponibles sur la fiche Magistrat - Accès à l’École nationale de la magistrature ENM : réussir le concours 2016-2017.

ENM : après le concours

Formation

La scolarité est répartie sur trois ans avec une alternance d’enseignement à l’école et de stage dans les tribunaux pour découvrir les différentes fonctions de la magistrature. Le choix du 1er poste est fonction du classement à l’examen final.

Un magistrat peut être nommé à des fonctions du siège et du parquet. Pour des questions d’indépendance, les magistrats n’ont pas le droit d’exercer d’autres activités professionnelles à part celles d’enseignement dans l’enseignement supérieur.

Rémunération

Le traitement des magistrats dépend de nombreux éléments. De manière indicative, il est en début de carrière de 2 649 € brut mensuel et d’environ 8 600 € en fin de carrière.

Les indemnités et les primes font varier de manière significative le traitement : indemnité de fonction (pourcentage du traitement variant selon le poste et les responsabilités occupés) ; prime modulable selon le mérite ; indemnité de résidence versée dans les grandes villes ; prime d’astreinte ; prime pour travaux supplémentaires ; prime spéciale des magistrats délégués à la formation ou directeurs de centre de stage, prime spécifique des magistrats instructeurs en matière d’anti-terrorisme ; prime pour les postes en région difficile comme la Corse, etc.

Grades et évolution de carrière

Après le second grade, un magistrat peut accéder au premier grade pour les mêmes fonctions. Il peut devenir vice-président ou président de tribunal ou conseiller référendaire.


Informations complémentaires :

- École nationale de la magistrature Service des recrutements et de la validation des compétences 10, rue des Frères Bonie 33080 BORDEAUX Cedex Tél. : 05.56.00.10.10 Mail : concours.enm@justice.fr

- Site de l’ENM


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.