Menace sur les conseils généraux

Menace sur les conseils généraux

Il n’y a pas que les fonctionnaires qui sont menacés par la diminution de leurs effectifs. Les élus territoriaux craignent aussi pour leur survie.

L’OCDE, dans une étude du 19 mars, préconise la suppression pur et simple des départements pour des “économies d’échelle substantielles”. Une mesure destinée à réduire le poids de la dépense publique et un thème qui n’est plus tabou. Le gouvernement, dans son avant-projet de loi de décentralisation n’a pas été jusque là, mais le sujet n’est pas nouveau.

Sans entrer dans le débat de fond, la suppression de l’instance départementale aurait des répercussions importantes sur l’emploi territorial. Une grande partie des postes ne pouvant être repris par les possibles instances régionales qui les absorberaient. Les communes, en particulier les grandes agglomérations, pourraient reprendre quelques compétences de proximités, mais certainement pas les agents pour des raisons d’économies budgétaires.

Les départements constituent un réservoir de postes très important en nombre, mais aussi pour l’accès à un premier emploi pour de nombreux jeunes qui bénéficient des contrats aidés et de l’alternance. Un sujet à suivre pour tous les candidats à la fonction publique territoriale.