Moins 34.000 fonctionnaires en 2011

Moins 34.000 fonctionnaires en 2011

Dans la loi de finance de 2001, le gouvernement prévoit le non remplacement de 34.000 fonctionnaires d’État. Georges Tron a indiqué dans un entretien accordé jeudi aux « Echos » : « l’emploi public, qui inclut les hôpitaux et les collectivités locales, a augmenté ces dernières années en France. Pour infléchir la tendance, nous continuerons donc d’appliquer, strictement, le principe du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux l’an prochain à la fonction publique d’Etat. Cela correspond, grosso modo, à 34.000 départs non remplacés ». « la règle devra s’appliquer aussi de manière très stricte aux opérateurs de l’État ». Selon lui, « Météo France et les musées nationaux perdront autour de 2.000 postes, sans compter les universités ». Georges Tron n’a pas oublié les collectivités territoriales qui, selon lui « ont connu une augmentation de 330.000 agents recrutés entre 2000 et 2007, après neutralisation des transferts » explique-t-il. « Il faut inverser la tendance malgré la libre administration des collectivités, des groupes de travail planchent actuellement sur ces questions », assure-t-il.