Moins d’arrêts maladie depuis l’instauration de la journée de carence

Moins d'arrêts maladie depuis l'instauration de la journée de carence

D’après une étude du cabinet Sofcap, l’introduction début 2012 du jour de carence a permis de faire reculer de 43 % les arrêts maladie d’une journée entre 2011 et 2012 dans la fonction publique territoriale. Pour les arrêts de deux jours, la baisse est de 18 % et de 12,2 % pour les arrêts de trois jours.

Cette mesure instaurée par le gouvernement Fillon prive les fonctionnaires de rémunération le premier jour d’absence pour maladie. Début 2013, Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique avait annoncé la fin de cette journée de carence dans le prochain projet de loi de finances pour 2014. Les économies sont néanmoins limitées. Le cabinet Sofcap précise qu’en 2011, le premier jour d’arrêt ne représentait que 1 % du coût total des absences maladie. En 2012, 0,3 % de ce coût total. Les arrêts de deux et trois jours (23,6 % des arrêts maladie) ne comptent que pour 2,6 % du coût total des arrêts en 2012.