Plus 107 % de candidats

Plus 107 % de candidats

C’est l’augmentation du nombre de candidats à la fonction publique belge depuis le début de la crise en en 2008. Comme en France, l’administration fait office de "valeur refuge" en ces temps d’emplois difficiles. En 2012, nos voisins belges ont enregistré plus de 134 000 candidatures aux offres de la fonction publique pour seulement 5 800 postes. Une augmentation de 17 % par rapport à 2011. Pour le seul premier trimestre 2013, 56 000 demandes ont été enregistrées soit une hausse de 22 % par rapport à 2012.

Mais selon les classements effectués par Randstad et Références pour le Selor (organisme officiel de sélection pour l’ensemble des services publics fédéraux et pour les administrations régionales, les pompiers ou la justice) cet afflux de candidatures n’est pas seulement du à la crise, mais à une réelle revalorisation de l’image de la fonction publique. Si la sécurité de l’emploi arrive en premier place des préoccupations des postulants, l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle, les revenus globaux, le contenu des missions, le souci environnemental et sociétal, arrivent en bonne position dans les motivations des candidats.