Plus de médecins dans certaines régions

Plus de médecins dans certaines régions

Le 26 novembre, le gouvernement a annoncé des mesures destinées à lutter contre les déserts médicaux avec, en particulier, l’ouverture du numerus clausus dans 10 régions permettant l’installation de 500 médecins supplémentaires d’ici à 2017.

Pour le ministère de la Santé, il s’agit de faciliter l’implantation des jeunes médecins "dans des territoires manquant de professionnels".

Pour 2015, 131 places supplémentaires seront ouvertes en seconde année de médecine réparties selon les régions : Centre-Val-de-Loire (avec 20 places), Auvergne et la région Rhône-Alpes (+18 chacune), Bourgogne (+15), Réunion (+12), Haute-Normandie (+13), Basse-Normandie (+7), Nord-Pas-de-Calais (+10), Antilles-Guyane (+10) et Picardie (+8).

Depuis le 26 novembre, un portail est à la disposition des professionnels de santé : www.paps.sante.fr afin de "les aider, de leur installation à leur exercice quotidien".