Professeur certifié d’enseignement technique CAPET : fiche métier

Professeur certifié d'enseignement technique CAPET : fiche métier

Fonction publique d’État Catégorie A Secteur enseignement Métiers associés : inspecteur de l’Éducation nationale, formateur adulte, directeur d’établissement, conseiller d’éducation.

Professeurs certifiés d’enseignement technique : tendance de recrutement

Concours annuel. Nombre de postes : environ 1 000 recrutements annuels.

La profession de professeur certifié de l’enseignement technique

Les lycées technologiques ou les sections technologiques ont pour vocation de préparer les élèves à un bac technologique (à ne pas confondre avec le bac professionnel, préparé dans les lycées ou des sections différentes) dans leurs disciplines respectives.

Les professeurs de technologie mettent en place et enseignent les classes de travaux pratiques. Ils assurent également la formation théorique dans leur matière.

En liaison avec les entreprises, ils organisent et contrôlent l’encadrement pédagogique des élèves pendant leurs périodes de formation en entreprise. Ils doivent également assurer le suivi individuel et l’évaluation des élèves afin de les conseiller dans le choix de leur projet d’orientation.

Devenir professeur certifié d’enseignement technique : qualités requises

L’enseignement technologique exige, en plus des qualités habituelles nécessaires à l’ensemble des enseignants, une véritable passion pour le métier enseigné.

Le professeur est d’abord un professionnel accompli, expert dans son domaine, doublé d’un pédagogue de terrain. Il maîtrise tous les aspects du métier enseigné au plus haut niveau.

Il doit aussi être un organisateur qui devra gérer les aspects logistiques, organisationnels, pédagogiques et administratifs de ses classes. Il doit garder un lien constant avec le monde du travail.

CAPET : les épreuves du concours

Les épreuves varient selon les spécialités.

Une phase d’admissibilité permet, par des épreuves écrites, d’évaluer le niveau de connaissance du candidat pour la matière présentée au concours.

Ensuite une phase d’admission permet au jury d’évaluer les capacités pédagogiques et d’adaptation au métier.

Vous trouverez sur le site de l’Éducation nationale la liste des spécialités du CAPET et pour chacune un descriptif exact de chaque épreuve.

Après le concours du CAPET

Formation

Les lauréats du CAPES sont nommés professeurs certifiés stagiaires et affectés dans une académie pour un stage d’un an dans un établissement. Un enseignant expérimenté leur est exclusivement affecté comme tuteur.

Ils bénéficient d’un accompagnement et d’une formation organisée à l’ESPE au cours de l’année scolaire.

Après validation du stage, les stagiaires sont titularisés.

Rémunération mensuelle

De 1 615 € brut pendant l’année de stage à 3 625 € après 30 ans de carrière. Des primes mensuelles peuvent compléter le traitement : écoles spécialisées, heures supplémentaires, indemnité ZEP, indemnité suivi et orientation des élèves, indemnité de professeur principal.

Évolution de carrière

Tout au long de sa carrière, une actualisation des connaissances est nécessaire en formation continue. La promotion interne permet d’évoluer dans l’exercice du métier ou de changer d’activité au sein de l’Éducation nationale : formateur d’adultes, chercheur, formateur à l’étranger.

Par nomination, ces enseignants peuvent prendre la responsabilité de l’ensemble des travaux pratiques d’un établissement en devenant chefs des travaux. Dans ce cas, ils n’ont, en général, plus de mission d’enseignement auprès d’une ou plusieurs classes.

Par concours interne, les professeurs peuvent devenir inspecteurs de l’Éducation nationale ou chefs d’établissement.


Contacts et liens utiles :

- Inscription au concours dans les inspections académiques sur le site

- Portail ESPE

- Liste des universités

- CNED

- Rendez-vous aussi sur vocationenseignant.fr, le site des candidats aux concours de l’enseignement.