Projet de classe préparatoire intégrée à l’INET
pour favoriser la diversité

Projet de classe préparatoire intégrée à l'INET pour favoriser la diversité

L’Institut national des études territoriales (INET) qui forme les lauréats aux concours des cadres de direction des grandes collectivités devrait se doter d’une classe préparatoire intégrée (CPI). Une étude réalisée par la promotion 2013 montre l’absence d’élèves issus de quartiers sensibles ou des zones rurales.

Un rapport présenté le 19 février par Jean-Christophe Baudouin, directeur général de l’Assemblée des départements de France, au conseil d’administration du Centre national de la fonction publique territoriale reprend ce manque de diversité dans les recrutements de l’INET.

La vingtaine de CPI existantes ont fait leurs preuves pour faciliter l’accès aux concours à des publics issus de zones géographiques difficiles. Et même si les élèves ne réussissent pas toujours les concours, ces classes permettent d’acquérir une culture de l’administration qui ouvre un accès à la fonction publique à de nombreux jeunes par la voie contractuelle.

Le projet de l’INET, coûterait 300 000 euros annuels financés par les régions et pour 15 à 20 inscrits.