Quelles rémunérations dans la fonction publique ?

Quelles rémunérations dans la fonction publique ?

D’après le rapport sur l’état de la fonction publique et les rémunérations, qui est annexé au projet de loi de Finances 2014, le gel du point d’indice depuis 2010 a porté ses fruits avec une baisse du salaire moyen de 0.1 % pour les 5,4 millions de fonctionnaires.

Les agents les plus épargnés sont ceux qui ont été présents pendant 24 mois consécutifs avec la même quotité, le même employeur.

Dans la fonction publique de l’Etat, les traitements augmentent même de 3% en euros, soit +0,9% en euros constants.

Dans la même situation, les agents territoriaux ont vu leur salaire augmenté de 0,2% et de 1,1% pour le secteur hospitalier.

Comme l’évolution des rémunérations tient compte à la fois du point d’indice, des mesures statutaires et indemnitaires et aussi de l’ancienneté avec les mesures d’avancement individuel et des promotions (GVT positif), ce sont donc les agents récemment recrutés et les fonctionnaires a temps partiel qui ont supporté la plus grande part de cette baisse.

Le rapport met en lumière des disparités de revenus selon les professions.

En 2011, les policiers de catégorie B sont payés 28 560 euros annuel en moyenne alors que les professeurs des écoles ne perçoivent que 25 988 euros, et les surveillants de prison 25 248 euros.

Les moins bien rémunérés sont les militaires assimilés à la catégorie C avec une moyenne de 19 710 euros en 2011.

A l’autre extrémité de la grille, se situent les préfets, les directeurs de services et les ambassadeurs avec une moyenne d’environ 73 500 euros annuels.


Voir en ligne : Rapport sur l’état de la fonction publique et les rémunérations