Rapport "Jules Ferry 3.0" : les nouvelles technologies pour mieux ouvrir l’école au monde extérieur

Rapport "Jules Ferry 3.0" : les nouvelles technologies pour mieux ouvrir l'école au monde extérieur

Le 3 octobre, le Conseil national du numérique (CNNum) a publié le rapport "Jules Ferry 3.0" qui repose sur les projets de transition numérique de l’enseignement pour que l’école soit "créative et juste dans un monde numérique".

Si les établissements scolaires sont correctement équipés en matériels, l’utilisation qui en est faite et les liens avec la vie courante ne sont pas assez développés. Le rapport vise aussi à mettre en place des moyens nouveaux en utilisant les nouvelles technologies pour lutter contre les inégalités et le désamour des élèves pour les savoirs tels qu’ils sont enseignés actuellement.

Le Conseil formule 40 propositions qui s’articulent autour de deux thèmes :

  • Un travail sur le tissu éducatif avec l’ouverture des écoles vers les acteurs de la culture, des arts, de l’économie.
  • Une refonte des contenus et la pédagogie afin de réellement enseigner l’informatique, comme mode de pensée et comme outil de programmation. Rendre transversale l’utilisation de l’outil informatique pour la publication Web, le travail collectif, la gestion des projets scolaires, etc.

Au delà, le CNNum propose la création d’un baccalauréat "Humanités numériques" qui reprendrait les savoirs classiques en utilisant des modes de pensées, les pratiques et les techniques informatiques.

Le rapport Jules Ferry 3