Recrutement des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse : formations conseillées

Recrutement des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse : formations conseillées

Christophe Déal, sous-directeur des ressources humaines et des relations sociales de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse, vous délivre ses précieux conseils.

Pour se préparer au mieux au concours d’éducateur de la PJJ qui comporte 4 voies d’accès (externe/interne/3e voie et sur titre), il est recommandé d’avoir suivi une formation dans le domaine éducatif, social, culturel ou sportif.

Statistiquement, si la filière juridique est la plus représentée aux concours externe et interne, les candidats issus des filières sciences sociales, psychologie et STAPS constituent également un vivier privilégié, compte tenu du profil recherché.

Le DEES (Diplôme d’État d’éducateur spécialisé), délivré notamment par les IRTS (Instituts régionaux du travail social), permet de candidater directement au concours d’éducateur sur titre dont la durée de formation est d’un an.

Les candidats au concours externe d’éducateurs peuvent également s’inscrire à la CPI (classe préparatoire intégrée) à l’ENPJJ, sous certaines conditions financières et de diplôme.

Dans la mesure du possible, avoir effectué un stage de « contact », si court soit-il, dans toute institution à caractère social (foyer d’adolescents, Maison d’enfants à caractère social, IMP ou IME, prévention, Maison de l’adolescent, Aide sociale à l’enfance en conseil départemental…), donne une dimension professionnelle impliquant et permet de mesurer « in vivo » sa capacité de positionnement dans un métier essentiellement relationnel.