Recrutement des sapeurs-pompiers de Paris : les qualités attendues

Recrutement des sapeurs-pompiers de Paris : les qualités attendues

Le Capitaine David Peneaud, chef de la section recrutement de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris, vous révèle les qualités attendues par les recruteurs et vous délivre ses précieux conseils.

Le processus « Évaluer » porte une appréciation, à un moment donné et pour un emploi donné, sur les aptitudes et les compétences d’un candidat qui souhaite intégrer notre institution. Pour ce faire, cette évaluation repose sur de nombreux critères et éléments qui sont alors pris en compte :

  • la personnalité,
  • les aptitudes cognitives,
  • la gestion du stress,
  • les aptitudes psychomotrices et physiques,
  • la motivation,
  • le comportement.

Aussi, la commission de sélection de la BSPP est particulièrement attentive à l’ensemble de ces critères d’évaluation permettant de définir le profil du candidat, et plus particulièrement sensible :

  • au réalisme de la démarche du candidat (motivations) dans la réalisation de son projet professionnel ;
  • à la capacité du candidat à suivre une formation académique et physique intense ;
  • à la capacité du candidat à gérer son stress, tant au quotidien qu’en situation exceptionnelle.

Si le candidat présente un profil proche de celui recherché, celui-ci sera mis en concurrence avec l’ensemble des postulants lors de la commission de sélection, et sera alors sélectionné au regard de ses compétences, sa motivation, ses caractéristiques personnelles et son potentiel.

Le candidat qui souhaite rejoindre les rangs de notre institution doit faire preuve avant tout de motivation et de patience. En effet, les demandes étant particulièrement nombreuses et de très bonne qualité, les délais d’attente pour intégrer la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris peuvent paraître longs.

Aussi, au-delà d’être particulièrement bien préparé au niveau physique et sportif (au regard des minima exigés lors des tests de sélection en département d’évaluation et d’information), il n’y a pas de préparation spécifique au reste du processus d’évaluation.

Le réalisme de la démarche du candidat, associé à une grande motivation et une bonne connaissance de notre institution constituent les éléments clés pour réaliser un bon entretien individuel d’évaluation, qui peut être assimilé à un « entretien d’embauche » dans le monde du travail civil.