Recrutement direct de magistrats au Conseil d’État

Recrutement direct de magistrats au Conseil d'État

Deux concours (externe et interne) sont organisés par le Conseil d’État pour recruter des magistrats des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel.

Le concours externe s’adresse aux titulaires de l’un des diplômes exigés pour se présenter au premier concours d’entrée à l’ENA, et le concours interne est ouvert aux magistrats de l’ordre judiciaire ou fonctionnaires, agents publics civils ou militaires appartenant à un corps ou cadre d’emplois de la catégorie A ou assimilé et justifiant, au 31 décembre de l’année du concours, de quatre années de services publics effectifs.

L’arrêté du 28 septembre 2012fixe le programme des épreuves des concours organisés pour le recrutement direct des magistrats des tribunaux administratifs et des cours administratives d’appel.

Les épreuves écrites auront lieu les 6 et 7 septembre 2016 en Île-de-France.

Les inscriptions sont ouvertes sur le site internet du Conseil d’Etat jusqu’au jeudi 30 juin 2016 inclus, délai de rigueur, à l’adresse suivante : www.conseil-etat.fr rubriques « Tribunaux et cours », « Recrutement et carrière », « Recrutement des magistrats », « Le recrutement direct par voie de concours ».

Pour faciliter leur inscription, les candidats peuvent consulter le document d’aide à l’inscription également mis en ligne.

En cas d’impossibilité de télétransmettre les pièces justifiant la recevabilité de la candidature, celles-ci pourront être envoyées, obligatoirement par pli recommandé avec accusé de réception, accompagnées d’une impression du formulaire de candidature électronique validé en ligne, au Conseil d’État, direction des ressources humaines, bureau des recrutements/concours TA 2017, 1, place du Palais-Royal, 75100 Paris Cedex 01, au plus tard le jeudi 30 juin 2016, le cachet de la poste faisant foi.

Pour tous renseignements : recrutements-magistrats@conseil-etat.fr

Télécharger la notice d’information des concours

Inscriptions sur le site du Conseil d’Etat