Recrutements dans les collectivités locales : François Fillon menace de sanctions

Recrutements dans les collectivités locales : François Fillon menace de sanctions

Lors d’un séminaire gouvernemental sur la RGPP, le Premier ministre a demandé aux collectivités d’adopter une démarche « aussi rigoureuse » que celle de l’Etat dans la maîtrise de leurs effectif, sous peine de revoir les transferts financiers dont elles bénéficient de l’Etat. « Si nous ne parvenions pas à convaincre, nous serions amenés à agir sur les transferts financiers de l’Etat vers les collectivités… ».

Pour François Fillon les collectivités seraient coupables de recruter encore 40.000 personnes par an alors que l’Etat fait des efforts de réduction de personnels. « Il faut que toutes les collectivités adoptent une démarche aussi rigoureuse que celle de l’Etat dans leur gestion et la maîtrise de leurs effectifs, qu’elle porte le nom de RGPP ou un autre ».

Si le gouvernement ne peut contraindre les collectivités, il dispose d’un levier financier : « L’Etat est prêt à apporter son aide méthodologique à toutes les collectivités locales qui seront volontaires », a encore déclaré François Fillon. Précisant : « Nous venons de les inviter à la transparence en rendant systématique pour les régions, les départements et les communes de plus de 50.000 habitants la publication d’un rapport sur l’évolution de leurs dépenses. Je demanderai aux inspections générales des finances et de l’administration d’assurer un suivi précis de cette mesure. »