Rééquilibrage entre civils et militaires au ministère de la Défense

Rééquilibrage entre civils et militaires au ministère de la Défense

Les armées doivent supprimer 54.000 emplois d’ici à 2014. Les trois quarts concernent les postes de soutien aux forces opérationnelles.

Les plus touchés seront les personnels civils qui, au 1er janvier 2011 représentaient 23% des effectifs mais constitueront plus du quart de suppressions de postes (28 %).

La réforme préconise cependant un rééquilibrage entre civils et militaires. Pour cela, le ministère de la défense cherche à atteindre 25% de civils en leur proposant des postes de soutien jusque là occupé par des militaires.

Les coûts du reclassement freinent les suppressions de postes. En 2011, 112 millions d’euros ont été dépensés pour les militaires et près de 80 millions d’euros pour les personnels civils au titre des indemnités de départ volontaire.