Réforme de l’hôpital : pour une meilleure mutualisation des moyens

Réforme de l'hôpital : pour une meilleure mutualisation des moyens

Le prochain projet de loi sur la santé comportera un volet particulier pour un "service territorial de santé". C’est le vœux de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine. Pour la ministre, "l’enjeu ce n’est plus de raisonner par appartenance à une structure, ce qui pousse à la rivalité et au cloisonnement, mais en fonction des besoins de santé identifiés en proximité".

Une plus grande coopération entre les établissements publics de soins et une mutualisation des moyens sur un même territoire sera nécessaire. Le principe de mutualisation sera inscrit dans le projet de loi de santé ainsi qu’une mesure à l’étude depuis longtemps : le dossier médical personnalisé qui sera développé afin d’en faire bénéficier "en priorité les patients atteints de maladies chroniques et les personnes âgées relevant des expérimentations PAERPA (personnes âgées en risque de perte d’autonomie)".

Pour compléter la continuité entre l’hôpital et "la ville", Marisol Touraine souhaite la mise en place d’une "lettre de liaison" récapitulant les traitements du patient, les établissements de soins, la situation sociale.

La prochaine loi sur la santé s’articulera autour de la réforme de l’hôpital et de l’amélioration du parcours de soins des patients. Le médecin traitant retrouvera un rôle central dans le parcours de soin. Le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres avant la fin de l’été.