Saurez-vous bien exprimer vos motivations ?

Saurez-vous bien exprimer vos motivations ?

Si vous ne savez pas pourquoi vous êtes en face de ce jury d’oral d’admission, comment voudriez-vous que le jury le sache ? S’il y a bien un moment où cette question méritera que vous ayez formulé des réponses construites et surtout, de manière anticipée, c’est bien lors de l’exposé de vos motivations. Les conseils de Laurent Boghossian pour vous y préparer.

Avant de vous aider à trouver vos réelles motivations, celles que vous pourrez exposer et développer face à votre jury, voici un ensemble de raisons qui touchent tous les candidats à ces concours, au moins une fois.

Les 16 raisons possibles qui vous font passer ce concours

  • Raison 1 : vous souhaitez obtenir un meilleur salaire.
  • Raison 2 : vous recherchez la sécurité de l’emploi.
  • Raison 3 : vous cherchez une marque forte de reconnaissance de votre parcours et de vos efforts.
  • Raison 4 : vous souhaitez obtenir le concours pour quitter votre collectivité actuelle ou votre entreprise qui n’a aucun projet pour vous.
  • Raison 5 : vous exercez des missions de catégorie A mais en ayant un grade de catégorie B.
  • Raison 6 : vous souhaitez que votre avis compte et que l’on vous écoute.
  • Raison 7 : vous souhaitez clouer le bec à tous ceux qui, dans votre entourage, vous expliquent, jour après jour, comment vous devriez être, ce que vous devriez faire et comment vous devriez le faire.
  • Raison 8 : vous souhaitez avancer dans votre carrière et ce concours vous aidera à avancer personnellement.
  • Raison 9 : vous souhaitez ne rien devoir à personne.
  • Raison 10 : vous cherchez à intégrer la Fonction publique territoriale car elle présente un sens à vos yeux. Elle donne la possibilité de voir au quotidien le développement de sa collectivité alors que d’autres structures publiques ne le permettent pas.
  • Raison 11 : la diversité des métiers vous attire. Vous espérez pouvoir vous renouveler et ne pas être cantonné au seul domaine des Espaces verts, des Ressources humaines ou du Compte administratif toute votre vie.
  • Raison 12 : en réussissant, vous devenez titulaire de votre grade et vous pourrez ainsi changer de type de collectivité ou de région si vous en émettez le souhait.
  • Raison 13 : vous êtes en quête d’un sentiment d’appartenance. Rejoindre la famille des attachés ou des ingénieurs territoriaux vous attire et vous donne envie de réussir ce concours.
  • Raison 14 : vous en avez assez qu’en tant que contractuel, on ne vous accorde pas le même crédit qu’un autre titulaire bien moins compétent que vous.
  • Raison 15 : vous souhaitez vous engager sur le long terme car vous avez une vision de qui vous souhaitez devenir.
  • Raison 16 : vous souhaitez agrandir votre champ d’action et d’intervention et passer à un niveau décisionnel supérieur.

Bien entendu, vous ne vous sentirez peut-être pas concerné par l’ensemble de ces raisons en même temps. Mais la réalité est que certaines d’entre elles font sûrement plus écho en vous que d’autres.

Par ailleurs, parmi ces raisons, il y en a sûrement certaines auxquelles vous n’auriez pas pensé mais qui, maintenant que vous les avez lues, vous séduisent et semblent vous correspondre.

Autre possibilité : la lecture de ces motivations vous fait réfléchir au point que vous en formuliez d’autres par vous-même. Eh bien, nous y voilà. Les voilà, vos motivations. Elles vont émerger de la lecture de cette petite liste anodine. Peut-être en ai-je oublié ? L’important n’est pas que je vous dise ce qui vous motive. C’est vous qui devez le dire.

Votre plan d’action en cinq étapes

Pour vous aider à formuler vos propres motivations, suivez ce plan d’action en cinq étapes :

  • Étape 1 : notez les motivations de la liste précédente qui semblent vous convenir et se rapprocher de vos attentes.
  • Étape 2 : réfléchissez. Quelles sont les motivations que vous pourriez utiliser pour votre propre présentation personnelle ? Attention : vous devez croire en ces motivations. Elles doivent représenter quelque chose pour vous.
  • Étape 3 : de manière non formelle et sans essayer de faire plaisir au jury, pourquoi passez-vous ce concours ? Laissez-vous aller et ne réprimez rien comme idée. Le but ici est de « tout cracher » à voix haute ou sur le papier.
  • Étape 4 : dissociez les motivations qui vous semblent politiquement correctes pour l’oral et celles que vous ne pourrez absolument pas formuler. Pour moi, les raisons 1, 2, 4, 7, 9 et 14 ne peuvent être présentées au jury en l’état et pourraient facilement vous attirer ses foudres.
  • Étape 5 : faites maintenant une synthèse de vos motivations en trois à quatre items maximum. Quels sont les trois ou quatre points que vous souhaitez présenter au jury dont vous êtes convaincu et en lesquels vous croyez vraiment ?

Après ces cinq étapes suivies minutieusement et avec conviction, vous devriez être en possession de vos éléments de motivation. Ces quelques éléments doivent présenter le coeur de votre démarche et des raisons profondes qui vous ont amené face à ce jury.

C’est important car si, à l’issue de ce petit travail, vous n’avez pas trouvé de raison valable, au-delà d’une augmentation de salaire ou d’un petit plan de carrière rassurant, le jury va s’en rendre compte.

Or, comme la volonté des jurys actuels est de recruter des personnes motivées, engagées, responsables et visionnaires, votre manque de vision et d’implication dans vos propres croyances sera un très lourd handicap dans votre quête du Graal. Pour résumer tout cela : si cela ne représente rien pour vous, il en sera de même pour le jury.


Liens utiles :

- Entretien avec le jury : reprendre la main quand ça dérape !

- Le CV, passeport pour l’emploi public

- Pour mieux connaître la Fonction publique, découvrez le seul magazine spécialisé gratuit : Vocation Service Public


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.