"Sauver les services publics"

"Sauver les services publics"

Le 12 mars, le groupement d’organisations syndicales (CGT, FSU, Solidaires), associatives (Attac, Fondation Copernic) et de partis de gauche (PCF, PG) a lancé une grande campagne pour la défense des services publics sous l’appellation "Convergence nationale" pour faire face aux dangers qui guettent, selon le groupement, les services publics, en particulier la mise en concurrence avec le privé et la baisse des dotations aux collectivités (moins 50 milliards d’euros).

Le Président du collectif, Michel Jallamion, a déclaré : "Notre volonté est d’unir la résistance contre la fermeture des services publics". Il dénonce l’acte III de la décentralisation et "l’absence de débat citoyen, révélateur d’un déni de démocratie" et le projet d’accord commercial transatlantique, qui risque de mettre les services publics en concurrence avec le secteur privé.

Pour le collectif "les services publics ne sont pas un problème : ils sont une des solutions à la crise. Désormais, l’ensemble de nos concitoyens vit au quotidien la destruction de l’idée même de services publics".

La première action publique du collectif sera une conférence-débat, le 16 mai à la Bourse du travail à Paris pour fixer les grandes lignes de son action.