Service civique : 350 000 opportunités pour 2018

Service civique : 350 000 opportunités pour 2018

Lors de ses vœux le 31 décembre 2015, François Hollande a annoncé son souhait de voir le Service civique occuper une place importante dans le processus d’insertion des jeunes : "La France a besoin de mouvement. Elle a besoin d’actions. Elle a aussi besoin d’engagement… Le Service civique est un facteur de brassage, d’intégration, d’insertion." Ce dispositif, basé sur le volontariat, permet à tous les jeunes de moins de 25 ans d’effectuer une mission d’intérêt général d’une durée allant de six à douze mois.

La seconde étape s’est déroulée le 11 janvier 2016 où le chef de l’État a indiqué son souhait de voir le dispositif ouvert à 350 000 en 2018 soit "la moitié d’une classe d’âge".

En 2015, 60 000 engagements ont été signés. Pour 2016, l’objectif est de 100 000, puis de 150 000 à 170 000 volontaires en 2017 avec, à l’horizon 2020, la "généralisation effective" du dispositif.

François Hollande a exposé les moyens mis en œuvre pour atteindre un tel résultat :

  • Un budget qui doit passer de 300 millions en 2016 à "un peu plus d’un milliard d’euros en 2018".
  • La transformation de l’actuelle agence du Service civique en Haut-commissariat à l’engagement auprès du Premier ministre.
  • La mise en place d’un "livret citoyen" dès la rentrée 2016 qui consignera les missions effectuées par les jeunes.