Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Tania, admise au concours d’attaché territorial

J’ai connu le forum Cap Public lorsque je préparais l’oral du concours d’attaché en janvier 2008. Je n’avais pas vraiment préparé les épreuves orales car je pensais m’être complètement plantée à l’écrit, notamment à cause de la note de synthèse dont le sujet ne m’avait pas vraiment inspirée. C’est une collègue qui a vu mon nom sur la liste des admissibles !

J’ai donc commencé à réviser les matières que j’avais choisies, à savoir : droit public, anglais, culture générale. Le forum m’a surtout aidée à puiser des idées de sujets à réviser, il m’a permis de voir comment se déroulaient les épreuves dans les régions qui passaient avant la mienne.

C’est vraiment rassurant de savoir que d’autres ressentent les mêmes angoisses face à ces épreuves dont le succès détermine une nouvelle orientation professionnelle.

J’ai peu participé aux discussions car toutes les questions que je me posais ou les conseils que je pouvais donner avaient déjà fait l’objet d’un post.

J’ai passé les épreuves orales de culture générale face à un jury composé de 9 membres. Mais en ayant appliqué les conseils méthodologiques, et ayant respecté le temps imparti pour la préparation du sujet, je suis arrivée confiante. J’ai présenté mon sujet sur « le travail du dimanche » en une dizaine de minutes. Les membres du jury ont ensuite bien joué leur rôle (celui qui s’« ennuie », celui qui est « gentil », celle qui se veut « mordante »…) et au bout de 5 minutes, le sujet étant épuisé (il faut apprendre la précision, ça évite beaucoup de questions), ils m’ont libérée en me disant qu’ils n’avaient plus de question ! Là, j’ai su que c’était presque gagné, puisque les épreuves de droit et d’anglais s’étaient bien déroulées ! Les résultats ont confirmé mes intuitions, j’ai été admise au concours d’attaché territorial en mars 2008.

Mon conseil : bien se pencher sur l’application de la méthodologie de la note de synthèse, et surtout s’entraîner à ce type d’exercice. Pour les autres épreuves, il faut vraiment avoir l’esprit ouvert et ne surtout pas se limiter aux sujets de l’année précédente, car c’est un critère qui peut conduire à faire des impasses fatales.

Pour ce qui est de l’oral, je confirme (pour l’avoir vécu) que l’on peut compulser TOUT le programme de droit public en 1 mois et demi, mais il ne faut pas hésiter à faire appel à une aide extérieure pour se faire expliquer les notions qui peuvent paraître obscures.


- Vous souhaitez devenir attaché territorial ? Informez-vous avec notre fiche-métier.

- Pour connaître les dates d’inscription au concours, consultez gratuitement et sans inscription notre calendrier.

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.