Télétravail et fonction publique

Télétravail et fonction publique

Le ministre de la Fonction publique François Sauvadet a annoncé fin juillet son intention de mettre en place, dès le mois de septembre, une concertation avec les organisations syndicales de fonctionnaires afin de développer le télétravail.

Cette annonce fait suite à la remise d’un rapport sur le sujet par le Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGIET) qui précise que le télétravail est une pratique déjà ancienne dans la fonction publique mais qui reste marginal avec "moins de 2% des agents publics’’ qui l’utilise.

D’après le ministre, "le télétravail est un outil d’équilibre de nos territoires et un moyen de contribuer au développement durable de nos territoires, en réduisant les émissions de CO² générées par les déplacements de chacun’’. C’est, toujours selon lui, "une chance pour l’amélioration des conditions de travail de l’ensemble des agents de la fonction publique. Il entraîne une faculté de concentration accrue, plus de flexibilité dans l’organisation des journées de travail, une meilleure répartition entre la vie professionnelle et privée et une baisse du stress dû aux transports’’.