Une mission spéciale pour développer l’apprentissage dans la fonction publique

Une mission spéciale pour développer l'apprentissage dans la fonction publique

Le premier ministre Manuel Valls l’avait annoncé : l’apprentissage devait être une des priorités du Gouvernement pour l’emploi. Maintenant, dans la fonction publique, son développement fait l’objet d’une mission spécifique.

Manuel Valls a confié à Jacky Richard, conseiller d’État, ancien directeur général de l’administration et de la fonction publique et vice-président de la section du rapport et des études au Conseil d’État la mission de "coordonner la mise en œuvre du plan de développement de l’apprentissage dans la fonction publique" selon l’annonce faite dans le cadre de la Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet.

L’objectif principal est de "faciliter l’intégration de la fonction publique pour les jeunes ayant bénéficié de contrats en apprentissage qui le souhaitent". Si l’apprentissage se développe dans le secteur public, il est encore loin du secteur privé.

Dans les trois fonctions publiques, seulement 12 700 apprentis étaient présents en 2012. Une proportion très faible au regard des 5.1 millions d’agents. L’objectif fixé par François Hollande est de 500 000 apprentis accueillis dans le secteur public en cumul à la fin de son mandat.

Jacky Richard rendra ses conclusions au Premier ministre dans le courant du mois de mars 2015.