Une rallonge pour le Service civique

Une rallonge pour le Service civique

Depuis 2010, il permet à des jeunes de 16 à 25 ans d’effectuer des missions d’intérêt général pendant 6 à 12 mois dans des associations ou des collectivités publiques. Mais peut-être en raison de la crise de l’emploi, il est aussi victime de son succès. Actuellement, 35 000 volontaires en bénéficient et selon François Chérèque, Président de l’Agence du service civique, il y a de 4 à 5 candidats par affectation.

Comme les jeunes sont indemnisés à hauteur de 570 euros net par mois et afin d’accueillir 60 000 nouveaux jeunes, le Service civique recevra 100 millions d’euros supplémentaires jusqu’en 2017. Cette rallonge ne sera cependant pas suffisante pour atteindre l’objectif de 100 000 fixé par François Hollande.

Si en 2014 les 140 millions d’euros de budgets étaient couverts presque en totalité par le ministère de la Jeunesse et des sports, pour les trois prochaines années, les autres ministères devront mettre la main à la poche. En particulier l’Éducation nationale qui enverra 5 000 "décrocheurs scolaires" en 2014.