Vers la suppression des concours pour devenir enseignant ?

Vers la suppression des concours pour devenir enseignant ?

Cette proposition, examinée le 6 juillet en commission à l’assemblée nationale, provoque un tollé chez les syndicats.

La mission d’information de l’Assemblée nationale sur la formation des enseignants a adopté le mercredi 29 juin 2011 un rapport contenant 20 propositions, avec en particulier celle qui consiste à "remplacer à terme le concours par le master et de confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d’un entretien professionnel les enseignants", comme cela se pratique déjà dans certains pays européens.

Pour les syndicats, le concours est le garant d’une égalité des chances, de la transparence et de la qualité du système de recrutement et évite les discriminations. Pour l’Unsa-Education, “l’éducation doit rester nationale : cela implique un recrutement des enseignants, fonctionnaires de l’Etat, régulé par concours”.