Vers la titularisation de 50 000 agents

Vers la titularisation de 50 000 agents

Les fédérations de fonctionnaires (CGT, CFDT, CFTC, CGC, FO et UNSA) ont signé avec le gouvernement, le 31 mars, l’accord destiné à lutter contre la précarité dans la Fonction publique.

Près de 170.000 agents sous contrat devraient en bénéficier rapidement : les contractuels présents dans la fonction publique en CDD pendant six ans sur une période de référence de huit ans bénéficieront d’un contrat à durée indéterminée.

D’après le ministre de la fonction publique : « les concours spécifiques permettant aux agents en CDI et à certains CDD de bénéficier du statut de fonctionnaires devrait conduire, de leur côté, à la titularisation de 50.000 agents ».

Cependant, les fonctions publiques comptent environ 870.000 non-titulaires.

Dans un entretien accordé à Libération, Georges Tron souligne que « cet accord n’avait pas pour objectif de changer le statut de 870.000 personnes, mais de corriger la situation des agents qui avaient droit, depuis la loi de 2005, au passage en CDI, et qui étaient bloqués par des artifices juridiques déployés par les employeurs publics. Cet accord devrait ainsi régler 90% des situations de vrai précarité ».

Parmi les signataires, la CFTC "considère que l’objectif de titularisation d’un certain nombre d’agents contractuels (…) est un pas vers la sécurisation de leur parcours professionnel et donc un plus indéniable".