Vers un retour des services publics dans les campagnes

Vers un retour des services publics dans les campagnes

Dans une conférence de presse, le 6 mars 2015, Manuel Valls a affirmé sa volonté de faire revenir les services publics dans les campagnes. Onze ministres et secrétaires d’État étaient réunis à Laon dans l’Aisne pour un comité inter-ministériel sur la ruralité.

Outre la question des "zones blanches" qui "doivent avoir disparu dans dix-huit mois", le premier ministre a fait des "maisons de services publics", pilotées par les collectivités locales, le fer de lance de sa politique de reconquête des campagnes : "Dans les deux ans, nous multiplierons par trois le nombre des maisons de services au public, notamment grâce à un partenariat avec La Poste … Beaucoup de bureaux de poste pourront être adaptés pour accueillir ces maisons". Ces structures accueilleraient aussi les guichets de la CAF, de la Sécurité sociale, de la SNCF, etc.

Les "maisons de santé" viendront compléter le dispositif afin qu’aucun habitant des zones rurales n’ait à parcourir de longues distances pour consulter un médecin ou un spécialiste : "Nous passerons à 800 maisons de santé dès cette année (2015)", a indiqué Manuel Valls.