Aide médico-psychologique (AMP) : fiche métier

Aide médico-psychologique (AMP) : fiche métier

Fonction publique hospitalière. Catégorie C. Secteur social. Métiers associés : aide-soignant, aide à domicile.

Aides médico-psychologiques : tendance de recrutement

Jusqu’à présent, les trois quarts des aides médico-psychologiques exerçaient dans le secteur privé associatif. Mais les fonctions publiques territoriale et hospitalière se sont mises à recruter massivement (près de 1 000 postes) ces trois dernières années. La tendance devrait se confirmer dans les prochaines années.

De nombreuses structures recrutent : instituts médico-éducatifs, instituts d’éducation motrice, maisons d’accueil spécialisé, maisons d’enfants à caractère social, centres d’hébergement et de réinsertion sociale, établissements et services d’aide par le travail, établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes, hôpitaux généraux ou psychiatriques…

L’augmentation du nombre de postes devrait rester constante car l’accueil des personnes en situation de handicap n’est pas couvert : il manquerait 40 000 places dans les établissements médico-sociaux dont 15 000 places pour des enfants, cumulées avec les besoins croissants de prise en charge des personnes âgées.

La profession d’aide médico-psychologique

Les objectifs de l’AMP sont d’aider à développer les capacités motrices et intellectuelles et de sortir la personne de son isolement.

L’aide médico-psychologique prend en charge au quotidien des personnes (enfants, adolescents, adultes) handicapées ou polyhandicapées ou des personnes âgées dépendantes.

Il assure le lever, la toilette, la prise des repas, l’accompagnement au cours des déplacements. C’est un soutien au bien-être de la personne et un médiateur pour l’insertion et la socialisation.

Il doit aussi participer et animer les activités de vie sociale et de loisirs par un rôle d’éveil et de communication, verbale ou non. Il devra pouvoir proposer des activités culturelles, sportives ou créatives.

Il travaille dans une équipe pluridisciplinaire de professionnels médicaux, paramédicaux et sociaux et peut être amené à effectuer des gardes la nuit et le week-end.

AMP : qualités requises

Pour s’occuper de personnes en situation de handicap, il faut de solides qualités humaines, beaucoup de patience et d’attention, être à l’écoute d’interlocuteurs qui peuvent se trouver dans l’incapacité de s’exprimer correctement.

Une bonne condition physique est également nécessaire pour porter les patients, le cas échéant.

Accès à la profession d’AMP

Pour exercer, il faut être titulaire du diplôme d’État d’aide médico-psychologique.

La formation, répartie sur 12 ou 24 mois et dispensée par une cinquantaine d’établissements en France, est accessible par la voie initiale ou en formation continue. Aucun diplôme n’est requis à l’inscription.

AMP : après le diplôme d’État

Recrutement

Le recrutement dans la fonction publique hospitalière se fait par concours sur titre (sans épreuves). Chaque établissement organise son propre recrutement qui est publié par l’Agence Régionale de Santé dont il dépend.

Rémunération

La rémunération brute est de 1 495 € en début de carrière pour atteindre 2 139 € au dernier échelon du grade d’aide médico-psychologique de classe exceptionnelle.

Évolution professionnelle

Après 5 années de pratique, l’AMP bénéficie d’allègements dans les cursus suivants : un tiers de la formation de moniteur-éducateur ou d’éducateur spécialisé. Il peut également devenir technicien de l’intervention sociale et familiale après une formation complémentaire.


Informations complémentaires :

Aforts - Association française des organismes de formation et de recherche en travail social


Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la Fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.