Algérie, la fonction publique comme amortisseur du chômage

Algérie, la fonction publique comme amortisseur du chômage

En Algérie, la fonction publique va organiser près de 14 000 concours pour recruter 52 600 nouveaux fonctionnaires en 2013.

Les postes concernés s’adressent à des candidats allant du niveau de la terminal jusqu’au doctorat pour l’ensemble des ministères et des collectivités locales.

Comme en France, la fonction publique est le premier employeur en Algérie avec un peu moins de 2 millions d’agents. Pour le gouvernement, ces concours devraient être une aide pour la lutte contre le chômage dont le taux est estimé à 9 % en Algérie.