Animateur : le métier de la filière animation qui recrute le plus en 2016-2017

Animateur : le métier de la filière animation qui recrute le plus en 2016-2017

La réforme des rythmes scolaires n’a pas répondu aux espoirs de recrutements qu’elle a suscités. Quelques centaines de postes d’animateurs territoriaux seulement ont été créés par cette mesure, bien loin des volumes attendus. Cependant, son application n’est pas encore terminée et comme tous les métiers à caractère social, le métier d’animateur reste une valeur sûre pour l’avenir.

Les animateurs interviennent dans le secteur périscolaire et de l’animation des quartiers, pour la médiation et la cohésion sociales qu’ils organisent au sein de structures d’accueil ou d’hébergement et dans les structures de loisirs. Leur champ d’action a été étendu aux temps périscolaires dégagés par la réforme.

C’est un poste de catégorie B dont le concours externe est accessible avec le Brevet d’État d’animateur technicien de l’éducation populaire et de la jeunesse (BEATEP). C’est le CDG qui, au niveau départemental, prend en charge l’organisation du concours et les inscriptions. Liste sur le site : www.fncdg.com

Le nombre de nouveaux postes en 2016 est difficile à estimer : de 4 000 à 5 000.

C’est surtout la fonction publique hospitalière qui recrute le plus d’animateurs avec les deux tiers des effectifs. Les conditions d’accès aux concours sont identiques, quelle que soit la fonction publique concernée. Pour les postes disponibles dans la FPH, voir l’ARS.


- Suivez toute l’actualité des recrutements des métiers de la fonction publique
sur la page Facebook de Vocation Service Public.