Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques : réussir le concours 2016-2017

Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques : réussir le concours 2016-2017

Les informations sur le métier sont présentes dans la fiche Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques : fiche métier.

Concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques : conditions d’inscription

Conditions de diplômes

L’inscription au concours externe est ouverte aux titulaires, au minimum, du baccalauréat et d’un diplôme sanctionnant deux années de formation technico-professionnelle :

  • Pour la spécialité Musées :
    - diplôme d’études universitaires générales d’histoire de l’art et d’archéologie ;
    - diplôme d’études universitaires générales en sciences humaines et sociales, mention histoire ;
    - diplôme de premier cycle de l’École du Louvre.
  • Pour la spécialités Bibliothèque et Documentation :
    - diplôme universitaire de technologie de la spécialité carrières de l’information, option documentation ;
    - diplôme universitaire de technologie de la spécialité information-communication, option documentation d’entreprise ;
    - diplôme universitaire de technologie de la spécialité information-communication, option métiers du livre ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques des métiers du livre et des médias : Aix-Marseille-I ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques de documentation, information et communication : la Réunion ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques des sciences et techniques de l’information et de la documentation : Lille-III ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques des métiers de la culture, option Médiathèque : Limoges ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques, information et documentation scientifique et technique : Lyon-I ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques, information documentation : Lyon-III ;
    - diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques, gestion en exploitation des médiathèques : Toulouse-II ;
    - diplôme de l’école des bibliothécaires-documentalistes de l’Institut catholique de Paris ;
    - diplôme technique de documentaliste délivré par l’Institut national des techniques documentaires.
  • Pour la spécialité Archives : - diplôme universitaire de technologie de la spécialité information et communication, option métiers du livre ;
    - diplôme d’études universitaires générales en sciences humaines et sociales, mention histoire ;
    - diplôme d’études universitaires générales en sciences de l’information.

Le 3e concours permet à des candidats sans diplôme, mais justifiant d’une expérience de quatre ans minimum, de se présenter au concours.

Conditions générales

Les candidats doivent également :

  • Posséder la nationalité française ou être ressortissants d’un État membre de la CEE.
  • Jouir de leurs droits civiques.
  • Ne pas avoir un casier judiciaire (bulletin n°2) portant des mentions incompatibles avec l’exercice des fonctions.
  • Se trouver en position régulière au regard du code du service national.
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Comme pour toute la fonction publique territoriale, la réussite du concours ne vaut pas recrutement, mais inscription sur la liste d’aptitude. Il appartient au lauréat de présenter sa candidature auprès des collectivités disposant de postes vacants.

Épreuves du concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques

Il est attribué à chaque épreuve une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par le coefficient correspondant.

Pour les épreuves facultatives, seuls les points excédant la note de 10 sur 20 s’ajoutent au total obtenu aux épreuves obligatoires. Ils sont valables uniquement pour l’admission.

Toute note inférieure à 5 sur 20 à l’une des épreuves d’admissibilité entraîne l’élimination du candidat.

Concours externe sur titre

Le concours externe sur titre de recrutement des assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques comporte :

  • Deux épreuves d’admissibilité :
    - La rédaction d’une note à l’aide des éléments d’un dossier portant sur la spécialité choisie par le candidat au moment de l’inscription (durée : trois heures ; coefficient 3).
    - Un questionnaire de trois à cinq questions destinées à vérifier les connaissances du candidat dans la spécialité choisie au moment de l’inscription (durée : trois heures ; coefficient 3).
  • Une épreuve d’admission : entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel permettant au jury d’apprécier ses motivations et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois, notamment dans la spécialité choisie par le candidat (durée de l’entretien : vingt minutes, dont cinq minutes au plus d’exposé ; coefficient 3).

Troisième concours

Le troisième concours comporte :

  • Une épreuve d’admissibilité : rédaction d’une note à l’aide des éléments d’un dossier portant sur la spécialité choisie par le candidat au moment de l’inscription (durée : trois heures ; coefficient 3).
  • Une épreuve d’admission : entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur les acquis de son expérience permettant au jury d’apprécier ses connaissances, son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois ainsi que sa capacité à s’intégrer dans l’environnement professionnel (durée de l’entretien : vingt minutes, dont cinq minutes au plus d’exposé ; coefficient 3).

Épreuves facultatives

Lors de son inscription, le candidat peut choisir l’une de ces épreuves facultatives :

  • Une épreuve écrite de langue (durée : deux heures ; coefficient 1), comportant la traduction en français :
    - soit, sans dictionnaire, d’un texte dans l’une des langues étrangères suivantes : anglais, allemand, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne ;
    - soit, avec dictionnaire, d’un texte dans l’une des langues anciennes suivantes : latin, grec.
  • Une épreuve orale d’informatique portant sur les multimédias (durée : vingt minutes, avec préparation de même durée ; coefficient 1).

Concours d’assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques : programme des épreuves

Seconde épreuve d’admissibilité du concours externe

  • Option Conservation :
    - Histoire des musées et des collections en France.
    - Législation sur les musées, le patrimoine et les biens patrimoniaux.
    - Organisation administrative des musées.
    - Inventaire muséographique et méthodes de documentation.
    - Techniques de l’étude scientifique des oeuvres.
    - Conservation préventive.
    - Déontologie, histoire et techniques de la restauration des oeuvres.
  • Option Médiation :
    - Législation sur les musées, le patrimoine et les biens patrimoniaux.
    - Organisation administrative des musées.
    - Connaissance des partenaires institutionnels.
    - Gestion et politique des activités de médiation.
    - Fonctions d’accueil, de communication et de promotion.
    - Typologies et analyses des publics.
    - Discours sur l’oeuvre : les techniques et les différentes approches de la présentation orale, écrite et audiovisuelle.
    - Produits et services aux publics : typologie (opérations, programmes et projets) ; situations : conférences, ateliers, expositions, documents d’aide à la visite, le musée hors les murs.
  • Option Histoire des institutions de la France :
    - Les institutions des XVIIe et XVIIIe siècles.
    - Les institutions de 1789 à 1958.
    - Les institutions de la Ve République.
  • Option Sources documentaires : identification et utilisation :
    - Identification des sources (connaissances des outils : bibliographie, catalogues, bases de données…).
    - Utilisation des sources (recherche de l’information).

Seconde épreuve d’admission du concours externe

  • Spécialité Musée :
    - Législation sur les musées.
    - Organisation administrative des musées.
    - Techniques de l’étude scientifique des oeuvres et les principes de leur conservation.
    - Présentation et mise en valeur des collections.
  • Spécialité Bibliothèque :
  • Les bibliothèques :
    - Missions et rôles ;
    - Environnement administratif et culturel ;
    - Typologie des bibliothèques et centres de documentation ;
    - Histoire des bibliothèques et des métiers du livre.
  • Les publics :
    - Sociologie des publics et politique du développement de la lecture ;
    - Accès des publics à l’information et aux documents ;
    - Mise en valeur des fonds et animation ;
    - Accueil et formation des usagers ;
    - Évaluation des services rendus.
  • Organisation et gestion des bibliothèques :
    - Organisation d’un service (notions) ;
    - Gestion des personnels et gestion financière (notions) ;
    - Évaluation des coûts et des services ;
    - Notions juridiques (droit administratif et droit de la propriété intellectuelle…) ;
    - Promotion du service.
  • Les documents :
    - Typologie des supports et des médias ;
    - Production et diffusion des différents médias.
  • Circuit interne des documents :
    - Acquisition ;
    - Stockage et conservation ;
    - Communication et prêt ;
    - Reproduction ;
    - Gestion d’un fonds et élimination.
    - Traitement de l’information :
    - Description bibliographique et accès à la description bibliographique ;
    - Normes et formats ;
    - Analyse de l’information ;
    - Langages documentaires ;
    - Indexation ;
    - Informatique documentaire.
  • Recherches et diffusion de l’information :
    - Sources et méthodologie ;
    - Bibliographie générale ;
    - Pratique de la recherche documentaire manuelle et informatisée ;
    - Les grands réservoirs bibliographiques.
  • Partenariat et coopération :
    - La bibliothèque dans la cité : les partenaires culturels ;
    - Réseaux et coopération : objectifs, structures, moyens.
  • Spécialité Archives :
    - Organisation, législation, réglementation et traitement des archives.
    - Archivistique spéciale.
    - Nouveaux supports.
    - Principes et techniques de conservation.
    - Mise en valeur des archives et leurs publics.
  • Spécialité Documentation :
  • L’environnement :
    - Les structures professionnelles de l’information : centres de documentation, bibliothèques spécialisées et réseaux documentaires ;
    - Connaissances des institutions : Etat et collectivités territoriales (notions de base) ;
    - Notions de base sur le droit de l’information.
  • Organisation et gestion d’un centre de documentation :
    - Gestion administrative et financière (acquisition, abonnements, service des prêts…).
  • Les documents :
    - Typologie des documents et des supports ;
    - Producteur distributeur et diffuseur de l’information.
  • Méthodologie de la fonction documentaire :
    - Recherche documentaire : méthodologie et outils ;
    - Traitement de l’information et des documents sur tout support ;
    - Analyse et synthèse ;
    - Description bibliographique ;
    - Langages documentaires et indexation.
  • Technologies de la fonction documentaire :
    - L’outil informatique : initiation à l’informatique documentaire ;
    - L’outil télématique : les réseaux et les applications télématiques ;
    - L’accès aux banques de données ;
    - L’informatisation des centres de documentation ;
    - Les logiciels documentaires ;
    - La reprographie ;
    - La micrographie ;
    - Les nouvelles technologies (DON, CD ROM…).
  • La diffusion de l’information :
    - Les produits documentaires ;
    - Les dossiers documentaires.
  • Connaissance des utilisateurs et promotion du service de documentation :
    - Accueil des utilisateurs ;
    - Formation et information des utilisateurs ;
    - Identification des besoins ;
    - Évaluation des services rendus ;
    - Promotion des services de documentation.

Épreuve orale facultative relative au traitement automatisé de l’information

  • Les aspects techniques : notions générales :
    - notions générales sur les différents types de réseaux, les principales fonctions des ordinateurs, les terminaux et les périphériques ;
    - les logiciels : notions générales sur les systèmes d’exploitation et les différents types de logiciels : logiciels propriétaires, logiciels libres ; les fichiers ;
    - l’Internet : notions générales et principales fonctionnalités.
  • L’informatique et les nouvelles technologies de la communication dans la fonction publique :
    - informatique et relations du travail ;
    - informatique et organisation des services ;
    - informatique et communication interne ;
    - informatique et relation avec les usagers et le public.
  • La société de l’information :
    - les politiques publiques de l’informatique et des nouvelles technologies ;
    - l’économie des nouvelles technologies de l’information et de la communication ;
    - la sociologie des nouvelles technologies de l’information et de la communication : impact sur les compétences et les emplois ;
    - le droit des nouvelles technologies de l’information et de la communication : maîtrise d’ouvrage et d’œuvre. Propriété intellectuelle ;
    - informatique et libertés.