Cette rubrique est parrainée par la Banque Française Mutualiste

Estelle, agente des Finances publiques épanouie après plusieurs années dans le privé

Estelle, agente des Finances publiques épanouie après plusieurs années dans le privé

J’ai travaillé pendant plusieurs années dans le secteur privé (en comptabilité). La recherche du profit, le manque d’humanité et la pression constante m’ont poussée à me diriger vers le secteur public : j’avoue que je ne regrette pas du tout mon choix, même si le salaire est moins élevé !

Travailler avant tout pour l’intérêt général me permet de me sentir plus utile, car notre métier est avant tout de pouvoir apporter une aide à l’usager, que ce soit pour ses démarches administratives ou pour régler des litiges.

J’ai passé 2 fois le concours commun d’agent des finances publiques : le préparer tout en étant salariée à temps plein et en ayant une vie de famille n’a pas été simple, mais avec de la motivation et de l’organisation, on y arrive !

Je me souviens de mes oraux, et une question entre autres : « quelle personne incarnerait selon vous un modèle de réussite ? » Contre toute attente, j’ai répondu « Jeanne d’Arc… » ! Je me suis moi-même étonnée car vraiment avec du recul, ce n’est pas la réponse que j’aurais apportée ! Mais avec les conditions de stress propre à chacun… J’ai donc tout de suite nuancé ma réponse en ajoutant : « …car bien qu’elle ait fini brûlée vive sur le bûcher, elle a tout de même mené à bien ses troupes… »

En effet, ce n’est pas vraiment un modèle de réussite, malheureusement ! Mais une chose est sûre, peu importe la réponse que vous fournissez, du moment que vous savez argumenter… la preuve, j’ai eu 17/20 à ce fameux oral :)

Le Forum Cap Public m’a réellement été utile : on y trouve des annales, des conseils, le vécu des anciens ayant passé le concours, et surtout on s’entraide. Le Forum m’a aussi beaucoup servi pour préparer ma formation à Clermont (renseignements divers sur le logement, sur le déroulement des cours…) au point que mon conjoint me reprochait de le délaisser le soir pour Cap public !

J’avoue que les premiers mois en poste, en tant que stagiaire, ont été assez étranges : un mois d’archivage, pas de prise en charge par le personnel… Mais j’ai vite compris que le système fonctionnait comme cela : après quelques mois, j’étais plongée au coeur de l’action et les collègues m’ont formée sans difficulté.

Il y a un décalage entre la réalité et ce que j’avais imaginé de mes fonctions. J’ai parfois l’impression d’en faire plus qu’il ne faudrait. Ensuite, les missions ne sont pas toujours adaptées à la réalité du terrain et notamment par rapport aux effectifs, mais là, c’est un autre sujet !

J’envisage très bien mon avenir dans la Fonction publique : je vais passer le concours de contrôleur et d’inspecteur, demander une mutation. C’est une grande chance de pouvoir aller travailler ailleurs et découvrir de nouveaux services, de nouvelles fonctions.

Vraiment, pour avoir travaillé dans différents secteurs du privé, je peux confirmer que c’est dans la fonction publique que je m’épanouis le plus !


- Pour intégrer la Fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière…
Consultez nos 60 fiches-métiers détaillées

- Vous aussi, vous êtes candidat, lauréat ou fonctionnaire en poste, et vous souhaitez partager votre expérience, contactez-nous en cliquant ici.

- Retrouvez d’autres témoignages dans le magazine gratuit Vocation Service Public.