Europe, les salaires dans la tourmente

Europe, les salaires dans la tourmente

Au cours du sommet européen des 7 et 8 février 2013, les États membres ont voté le budget 2014-2020. Pour la première fois de son histoire, il est en baisse pour cause d’austérité et les rémunérations des fonctionnaires ont été attaquées.

Si la principale économie est faite sur l’enveloppe destinée aux infrastructures avec moins 10 milliards d’euros, les fonctionnaires de Bruxelles seront mis à contribution.

Déjà depuis 2004, le montant des rémunérations a été réduit de 4 milliards d’euros. Cette année, les Etats contributeurs (Allemagne, Autriche, Danemark, France, Finlande, Pays-Bas, Suède et Royaume-Uni) souhaitaient une économie supplémentaire pouvant aller jusqu’à 15 milliards d’euros. La coupe ne sera que de 7 milliards d’euros d’économies supplémentaires à réaliser d’ici 2020.

En Allemagne le quotidien Die Welt a publié les rémunérations de “4.365 fonctionnaires européens qui gagnent plus d’argent que la chancelière” : 21.000 euros par mois. Pour David Cameron, 4.000 employés de la Commission européenne gagnaient plus de 100.000 euros par an et sont “dans un monde parallèle”.