Fonction publique d’État, le point sur les recrutements

Fonction publique d'État, le point sur les recrutements

En 2013, la fonction publique d’État, tout en poursuivant sa cure d’amincissement, recrutera quand même environ 30 000 personnes.

- Répartis entre 2013 et 2014, ce sont 43 450 professeurs qui intégreront l’éducation nationale. Selon les estimations, pour palier aux départs en retraites, il faudra recruter environ 140 000 nouveau enseignants dont les deux tiers pour l’enseignement primaire. 18 000 emplois d’avenir professeur devraient également être créés d’ici 2015, dont 4 000 en janvier 2013.

- Le ministère de l’agriculture est également concerné par une vague de recrutement avec une prévision de 1 000 postes dans les cinq ans à venir.

- Le ministère de l’Enseignement supérieur devrait créer 1 000 emplois essentiellement pour l’encadrement et l’accompagnement des étudiants auxquels s’ajoute l’engagement de François Hollande de créer 5 000 postes pendant son quinquennat.

- Après une suppression de 10 000 postes durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, les effectifs de forces de l’ordre vont remonter avec 6 000 nouveaux policiers et gendarmes en 2013 : 288 nouveaux postes dans la police nationale et 192 pour la gendarmerie avec un remplacement intégral des départs en retraite.

- L’armée devrait supprimer 20 000 poste en quatre ans (voir notre brève), mais pour palier de nombreux départs en retraite, le solde d’emploi devrait permettre, quand même, 10 000 nouveau recrutement, surtout dans l’Armée de terre dont quelques centaines civils dans la filière médicale

- Le ministère du Budget prévoit 1 500 créations de poste jusqu’en 2015

- Le ministère de la justice doit mettre au concours 205 postes pour al protection judiciaire de la jeunesse. Dans les tribunaux, ce sont 124 créations de greffiers et greffiers en chef qui sont prévues. La filière pénitentiaire recrutera, pour les services d’insertion et de probation, environ 130 personnes.