Grèce, moins 60 000 fonctionnaires

Grèce, moins 60 000 fonctionnaires

La dernière réunion trimestrielle de la Troïka (Union Européenne, FMI, BCE) a scellé le sort de 60 000 fonctionnaires grecs qui seront mutés, au chômage technique, ou pire, licenciés d’ici la fin 2014.

Pour réaliser les mesures de rigueur prises par la Grèce en 2012, la troïka souhaite le licenciement de 25 000 fonctionnaires en 2013 pour atteindre un total de 150 000 d’ici fin 2015.