Inspecteur des finances publiques : fiche métier

Inspecteur des finances publiques : fiche métier

Fonction publique d’État (FPE ministère de l’économie, des finances) Catégorie : A Secteur : administratif Métiers associés : analyste, programmeur système exploitation.

Il existe trois concours distincts : inspecteur des finances publiques, inspecteur des finances publiques programmeur système exploitation et inspecteur analyste des finances publiques. Cette fiche traite exclusivement du métier d’inspecteur des finances publiques.

Inspecteurs des finances publiques : tendance de recrutement

Si les annonces du Gouvernement actuel portant sur la volonté de renforcer la lutte contre la fraude fiscale sont confirmées, les perspectives de recrutement pour les postes de contrôleur et d’inspecteur des finances seront revues à la hausse. Les départs en retraite des prochaines années devraient également augmenter la demande. Une cinquantaine de postes sont disponibles chaque année.

La profession d’inspecteur des finances publiques

Les inspecteurs cumulent des fonctions d’encadrement, de contrôle et de vérification. Les services et les spécialisations sont nombreux. Un inspecteur peut choisir de travailler au contact des entreprises et des contribuables et se spécialiser dans un des volets de la fiscalité :

  • Service des impôts des entreprises (SIE) : il est à la fois expert fiscal et encadrant d’une équipe pour le calcul et le recouvrement des impôts des entreprises et des professions libérales.
  • Inspection de contrôle et d’expertise : c’est le service qui mène les actions de contrôle et de vérification des entreprises sur le terrain.
  • Pôle Immobilier pour la gestion et la transmission du patrimoine et l’impôt sur la fortune.
  • Brigade de vérification pour la recherche du volet fiscal des réseaux de délinquance.

Il peut aussi opter pour le réseau comptable comme adjoint à un receveur principal des impôts.

Les services centraux offrent des spécialisations en matière de contentieux devant les juridictions administratives et civiles. Les postes en services centraux sont souvent réservés aux élèves les mieux classés à la sortie de la formation.

Devenir inspecteur des finances publiques : qualités requises

Les inspecteurs doivent avoir le sens du travail en équipe et la capacité à diriger des agents. Ils doivent être particulièrement rigoureux et méthodiques et posséder une grande expérience de la vie des entreprises et le sens des relations humaines.

Le concours d’inspecteur des finances publiques

Pour s’inscrire au concours externe, les candidats doivent, au premier jour des épreuves :

  • Avoir la nationalité française, ou être ressortissants d’un État membre de la communauté européenne.
  • Être titulaires au 1er janvier de l’année au titre de laquelle est organisé le concours d’un diplôme national sanctionnant un deuxième cycle de l’enseignement supérieur ou d’un diplôme ou titre classé au moins niveau II ou justifier d’une formation équivalente.
  • Jouir de leurs droits civiques et avoir un casier judiciaire compatible avec l’exercice des fonctions.
  • Être en situation régulière vis-à-vis du service national, notamment vis-à-vis du recensement et de la journée de préparation à la défense, (le recensement et la participation à l’appel de préparation peuvent être régularisés jusqu’à la date de nomination).

À la date de nomination, ils doivent remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction.

Les informations sur les épreuves du concours sont disponibles dans la fiche Inspecteur des finances publiques : réussir le concours 2016-2017.

Devenir inspecteur des finances publiques : après le concours

Formation

La formation à l’École nationale des finances publiques dure 18 mois : 12 mois de découverte des services, 6 mois de stage pratique au premier poste d’affectation.

Rémunération

La rémunération varie selon la brigade d’affectation, de 1 616 € brut par mois à l’indice 349 en début de carrière à 3 625 € à l’indice 783 en fin de carrière.

Grades et évolution de carrière

Par les concours et la promotion interne, l’inspecteur des impôts pourra devenir inspecteur divisionnaire, puis inspecteur principal avec la responsabilité d’un ou plusieurs services, ou d’une perception.

Informations complémentaires :

- Inscription aux concours

- École nationale des finances publiques - Centre des concours de Lille 55, rue Jean Jaurès - 59867 LILLE Cedex 9 Mél : enfip.ccl@dgfip.finances.gouv.fr - Tél : 0 810 873 767

- Site Internet de l’École nationale des finances publiques

- Voir aussi le centre des impôts de votre domicile.