La haute Fonction publique doit se féminiser

La haute Fonction publique doit se féminiser

François Sauvadet, ministre de la fonction publique va déposer un amendement au projet de loi sur la précarité, pour imposer des quotas de femmes dans la haute Fonction publique, où elles sont très minoritaires.

La fonction publique compte 60 % de femmes et seulement 10 % occupent des postes de direction. Pour rééquilibrer, c’est selon le ministre "La seule façon de faire progresser les choses" et l’amendement proposé "va imposer de manière progressive des nominations de femmes dans les plus hautes fonctions : 20% en 2013 et 2014, 30% en 2015 à 2017 et 40% à partir de 2018, et je n’exclus pas des sanctions financières".