Mouvement à la tête de l’administration du Sénat

Mouvement à la tête de l'administration du Sénat

Le Sénat n’échappe pas aux compressions budgétaires. Le 12 décembre 2012, son bureau a procédé à un remaniement des principales directions dans la foulée de départs en retraite. 12 nominations, qui sont pour le président du Sénat, Jean-Pierre Bel, destinées à "apporter de la visibilité et de la sérénité à l’ensemble du personnel" et à ouvrir une nouvelle vague de promotions dans la hiérarchie. L’inquiétude des personnels porte sur les mesures de réduction des dépenses mises en œuvre depuis 2009 et l’incertitude provoquées par l’arrivée de la nouvelle majorité à l’automne 2011.

Le Sénat compte 1 300 fonctionnaires avec un budget de 335,577 millions d’euros en 2012. Les coupes budgétaires ont déjà réduit le nombre des directions de 23 à 14. Les fonctionnaires du Sénat sont parmi les mieux payés de la fonction publique avec, pour les plus hauts salaires du personnel de cabinet, près de 20 000 euros par mois.