Plus de postes aux impôts ?

Plus de postes aux impôts ?

Sur France Inter, le dimanche 2 novembre, Michel Sapin, ministre de l’économie, a annoncé la possible création d’une centaine de postes pour le STDR (service de traitement des déclarations rectificatives). Dans la foulée, afin de répondre à son souhait d’intensifier la lutte contre la fraude fiscale, la création de nouveaux postes de contrôleurs et d’inspecteurs est tout à fait envisageable.

Depuis déjà quatre ans, ces services sont sous tension avec une surcharge de travail conjuguée à une diminution des effectifs. Un réajustement du nombre de postes ouverts aux concours serait donc logique.