Polémique autour du dégel du point d’indice

Polémique autour du dégel du point d'indice

Après les rumeurs sur le gel des primes et de l’avancement des fonctionnaires, le premier ministre Jean-Marc Ayrault souhaite couper court à la polémique en indiquant, samedi 15 février dans une lettre adressée aux fédérations syndicales de fonctionnaires, qu’"aucune mesure" n’était à l’ordre du jour pour le gel de l’avancement des fonctionnaires : "Je vous confirme ce que j’ai déclaré publiquement, à savoir qu’il n’y aura pas de baisse du pouvoir d’achat des fonctionnaires et qu’aucune mesure ne sera prise qui aurait pour objet de geler l’avancement des agents publics".