Polémique sur une "prime de chauffage" des fonctionnaires du Sénat

Polémique sur une "prime de chauffage" des fonctionnaires du Sénat

Le traitements des agents du Sénat est confortable et bien différent de celui des autres fonctionnaires. Ils touchent, en plus, une "prime de chauffage" qui s’est élevée en 2011 à 4 623 euros nets. Cette prime, indexée sur le cours du pétrole concerne le chauffage du domicile. Pour 2013, elle serait de 3 945 euros. Conscient de l’indécence de cette prime, le Sénat souhaiterait la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires recrutés.