Réforme des collèges

Réforme des collèges

Après le vote du Conseil supérieur de l’éducation (CSE) adoptant la réforme du collège, le programme de "refondation de l’école" se poursuit dans le secondaire. Pour lutter contre l’échec scolaire et adapter l’enseignement à l’évolution de la société, cette réforme doit permettre aux enseignants d’exercer dans de meilleures conditions.

La réforme s’articule autour de trois points :

  • Renforcer l’acquisition des savoirs fondamentaux en développant les apprentissages pour consolider les apports théoriques : - La maîtrise du français, des mathématiques et de l’histoire doivent faire l’objet d’un nouveau socle de programmes. - Des horaires plus équilibrés intégrant à égalité toutes les matières. - Mise en place de nouvelles méthodes pédagogiques interdisciplinaires destinées à concrétiser les connaissances.
  • Adapter l’accompagnement des élèves selon leurs spécificités et leurs difficultés par un travail personnalisé de 3 heures en 6ème par semaine, et au moins une heure en 5ème, 4ème et 3ème et des heures de travail en groupes à effectifs réduits.
  • Développer l’apprentissage des langues vivantes à partir des acquis du primaire (première langue vivante dès le CP). La seconde langue vivante à partir de la 5ème avec un supplément de 54 heures consacrées à cette seconde langue pour toute la scolarité au collège.

Pour Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale : "C’est une réforme profondément pédagogique qui fait évoluer les pratiques pour que les élèves apprennent mieux et réussissent mieux. Une réforme qui fait confiance aux équipes enseignantes en leur donnant des marges de manœuvre pour mieux répondre aux besoins des élèves. Une réforme opérationnelle avec un plan de formation ambitieux qui va pouvoir s’engager et des ressources en cours de production pour que chaque acteur puisse la faire vivre et l’appliquer dans les établissements."