Solidarité, de nouvelles ressources

Solidarité, de nouvelles ressources

Créatrices d’emploi, les dépenses sociales et de solidarité pourraient représenter 18 milliards d’euros dans deux ans contre 15 milliards en 2012. Une charge importantes pour les départements qui assument intégralement ces prestations. Un groupe de travail est chargé d’étudier le financement de ces allocations et doit remettre des propositions au Premier ministre à la fin du mois de mai.

Les dépenses de solidarité représentent, selon les départements, jusqu’à 60 % du leur budget. Une proportion qui ne devrait pas baisser malgré la crise. Mais cette dépense a un impact très important sur l’emploi. La majeure partie des dépenses étant liées aux frais des personnels assurant les prestations. Le gouvernement "créer les conditions de mise en place, à compter de 2014, de ressources pérennes et suffisantes permettant aux départements de faire face, dans un cadre maîtrisé, au financement des trois allocations individuelles de solidarité dont la loi leur confie la charge".

Le groupe de travail devrait annoncer ses conclusions et faire des propositions pour pérenniser le financement des milliers d’emplois induits dans cette filière à la fin du mois de mai.