Surveillant pénitentiaire, un nouveau concours

Surveillant pénitentiaire, un nouveau concours

Le ministère de la Justice organise un nouveau recrutement par concours. Environ 2 500 postes seraient à pourvoir.

Vous pourrez vous inscrire à partir du 16 mai 2016 sur le portail spécifique du ministère de la Justice.

Conditions d’inscriptions : • posséder le brevet des collèges ou un diplôme équivalent et reconnu ; • être âgé de 19 ans au moins et 42 ans au plus, au 1er janvier de l’année du concours ; • posséder la nationalité française ; • jouir de vos droits civiques ; • n’avoir pas fait l’objet de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions de surveillant pénitentiaire ; • vous trouver en situation régulière au regard du code du service national ; • répondre à certaines conditions physiques.

Vous avez réussi le concours

Vous deviendrez alors élève surveillant pour une formation de 8 mois, rémunérée 1 214 € net mensuel (hors primes de stage) à l’École Nationale d’Administration Pénitentiaire située à Agen (Lot-et-Garonne). Vous serez logé en chambre simple ou double sur un campus organisé en 3 villages.

Évolution de carrière

Payés dès leur affectation environ 1 500 € par mois, les surveillants pénitentiaires bénéficient de perspectives d’évolution vers des fonctions d’encadrement (premiers surveillants et majors) et ensuite vers des postes de commandement (lieutenant, capitaine, commandant pénitentiaire) pour devenir chef d’établissement dans une structure de moins de 200 places.

- Pour en savoir plus sur les épreuves du concours de surveillant pénitentiaire, consultez la fiche Surveillant de l’administration pénitentiaire : réussir le concours 2016-2017.

- Pour en savoir plus sur les missions et la rémunération des surveillants pénitentiaires, consultez la fiche Surveillant de l’administration pénitentiaire : fiche métier.